logo

Positionner un grillage de cloture sans recourir au ciment en 4 etapes

En matière d’outils de sécurisation d’un potager, d’un champ ou même d’un bâtiment, le grillage est très souvent utilisé. Ce dernier correspond à une clôture métallique dont la pose était réalisée avec du ciment. Cependant, il existe d’autres techniques simples à mettre en œuvre sans passer par le processus du bétonnage. Découvrez dans cet article, les étapes pour y arriver.

Étape 1 : Délimiter la surface à couvrir

La mise en place d’une barrière nécessite obligatoirement d’avoir une idée de l’espace qu’elle doit couvrir. À cet effet, la prise des dimensions de cette surface s’avère nécessaire. Généralement, cette étape s’effectue avec des outils précis, c’est-à-dire des pieux en bois, un mètre, une calculette et un calepin. Après avoir localisé l’espace où devra figurer votre clôture grillagée, vous devrez procéder par la suite à sa délimitation. Dans un premier temps, assurez-vous d’avoir une vue bien dégagée de la zone à délimiter, en y plaçant des piquets autour. Mesurez ensuite la longueur puis la largeur de cette zone. Ces données recueillies seront inscrites dans votre calepin. Enfin, à l’aide de votre calculette, utilisez-les pour procéder au calcul de l’aire de cette surface en mètre carré.

Étape 2 : Choisir un grillage de qualité

S’agissant d’une clôture grillagée, il convient bien évidemment de s’équiper en grillage. Le choix de ce dernier s’effectue dans le respect des normes et conformément au modèle de poteau que vous aurez adopté. Aussi, assurez-vous que le grillage choisi ait l’avantage de faire face aux diverses intempéries. Afin d’en être certain, pensez à vérifier la qualité de l’outil métallique ayant été utilisé. Par ailleurs, il existe différentes formes de grillage, celui présentant des mailles compactes et celui présentant des mailles épaisses. Privilégiez l’utilisation d’un grillage rigide qui présente de multiples avantages.

Étape 3 : Poser le poteau

Avant la pose de grillage proprement dite, il convient en premier lieu de réaliser celle du poteau. Ici, la meilleure solution est le recours au bois plutôt qu’au ciment. Par la même occasion, cette matière accordera du charme et de l’élégance à votre extérieur. Dans le commerce, il existe diverses catégories de bois, dont les caractéristiques sont différentes les unes des autres. S’agissant de la mise en place d’un grillage, il est recommandé de recourir au bois de type exotique. Vous pouvez toutefois opter pour celui en provenance du nord de la France. Hormis leur pose qui est très facile à réaliser, cette catégorie de bois résiste fortement aux orages ainsi qu’aux tempêtes.

Étape 4 : La mise en place de la clôture grillage proprement dite

Ici, vous pouvez recourir à une astuce ancienne afin d’assurer la pose du poteau en terre. Il s’agit de la technique de l’enfouissement. Cette dernière est réalisée en enterrant le poteau dans le trou creusé à cet effet. Ensuite, vous devrez recouvrir le tout, soit avec du sable ou soit avec une matière utilisée pour assurer l’étanchéité. Par ailleurs, une autre méthode, tout aussi efficace que la précédente, consiste à se servir d’outils métalliques. En effet, cette alternative est préférable au béton, car elle présente l’avantage de bénéficier d’une durée de vie illimitée tout en assurant la protection contre toute sorte d’intrusion.